02/218.09.02
Sélectionner une page

WOLUWE-SAINT-PIERRE: Bilan mi-mandat communal

Carte d’identité de la commune

Majorité : Woluwe+ (cdH), DéFI (FDF+IC), Ecolo-Groen et le Groupe des Libéraux et Indépendants (Gestion communale) Opposition : MR et indépendants, et PS

WSP (copie)

Nombre d’habitants : 40 044 habitants Superficie : 5,04 km2

3 élus Ecolos :

– Deux échevins : Pascal Lefèvre et Caroline Lhoir

– Une conseillère communale : Claire Tihon-Renson

– Une conseillère CPAS : Claire Tihon-Renson

Pour nous contacter, c’est ici!

 

Novembre 2015 : Bilan mi-mandat

Le travail de la majorité en quelques mots…

En majorité depuis 2012, Ecolo-Groen base son travail sur trois piliers essentiels :

La bonne gestion et la bonne gouvernance

La mise en oeuvre de la transition au niveau local, dans une perspective de développement durable

Le souci constant d’améliorer le vivre-ensemble et la qualité de vie (y compris la santé et le bien-être) des Wolusanpétrusiens

Le travail d’Ecolo-Groen au sein de la majorité sanpétrusienne

1. Économies d’énergie (Caroline Lhoir en tant qu’échevine de l’énergie et Pascal Lefèvre en tant qu’Echevin du Logement)

Différentes mesures ont été prises pour économiser de l’énergie. Grâce à des subventions communales, de vieilles chaudières à mazout ont été remplacées par des chaufferies modernes, écologiques et à haute condensation dans plusieurs immeubles de la Cité de l’Amitié (habitations sociales).

Deux grands projets d’installation de panneaux solaires sont sur les rails :

  • Sur fonds propres, installation de 768 panneaux photovoltaïques sur le Hall Omnisport du Centre sportif.

  • Investissement par tiers-investisseur, conditionné à l’ouverture de prises de parts citoyennes (coopérative) : sur 6 ou 7 bâtiments communaux (écoles, etc.)

Entre 2012 et 2015, les investissements en matière de politique énergétique (remplacement de chaudières, isolation, etc.) ont été renforcés. On observe une diminution de 10% de la consommation de gaz entre 2012 et 2014 (derniers chiffres disponibles). Le fournisseur fournit une électricité 100% verte (issue de sources renouvelables). Initiée sous la précédente mandature, la première bibliothèque de Belgique aux normes passives a été construite.

Enfin, pour le charroi communal, des véhicules électriques remplacent progressivement la flotte (twizzy pour petits déplacements, camionnettes électriques,…).

2. Rénovation des logements sociaux (Pascal Lefèvre en tant qu’échevin du logement)

Pour la première fois, la commune a décidé de contribuer sur fonds propres à la rénovation des logements sociaux. 30 logements rénovés, en outre selon des normes écologiques, ont ainsi pu être remis sur le marché locatif. Quant au parc immobilier de l’agence immobilière sociale woluwéenne, il est passé de 151 à 235 logements, ce qui devrait permettre d’atteindre l’objectif fixé de 350 logements en 2018, la plus forte progression en Région bruxelloise.

3. Biodiversité (Caroline Lhoir en tant qu’échevine de l’environnement)

Des actions sont proposées en faveur du maintien de la biodiversité animale, toujours dans une dynamique de partenariats avec les habitants et le tissu associatif, et à vocation éducative/pédagogique :

  • Nichoir pour faucons pèlerins : organisation de stands d’observation, suivi par l’Institut Royal belge des Sciences Naturelles

  • Amplification du projet de réhabilitation des colonies d’hirondelles de fenêtres (partenariat entre Aves-Natagora, Natura Woluwe (association locale de préservation de l’environnement), quartier durable Prenons le Temps (association de quartier) et commune de WSP (appui technique, nettoyage des nids et installation par les ouvriers communaux, etc.)

  • Installation de nichoirs pour petits oiseaux, en partenariats avec associations environnementales locales et les scouts

4. Gestion durable des déchets (Caroline Lhoir en tant qu’échevine de la politique des déchets)

Un plan d’actions concrètes a été mis en œuvre en matière de politique de gestion durable des déchets, qui se traduit à ce jour par la mise sur pied d’une boutique associative dédiée à la récup’ avec vente de créations et animations d’ateliers « do it yourself », une première Give-Box dans une maison de quartier, un coin récup’ dans l’hôtel communal, et un soutien accru aux 2 nouvelles donneries de quartier et aux 5 composts collectifs.

5. Potagers collectifs (Caroline Lhoir en tant qu’échevine de l’environnement)

Deux potagers communaux avaient été lancés sous la précédente mandature. L’échevine de l’environnement y accorde une attention toute particulière. La mise en place d’une charte de maraîchage écologique est en cours d’élaboration, en collaboration avec les utilisateurs-potagistes. Un nouveau potager communal et collectif est en train d’être créé. Un potager collectif se développe aussi à la Cité de l’Amitié (habitations sociales). Une prospection est en cours pour identifier de nouveaux terrains à mettre à disposition de projets potagers.

La pratique du potager au sein des crèches et écoles est également soutenue et encouragée.

6. Marché durable du Chant d’Oiseau (Caroline Lhoir en tant qu’échevine du développement durable)

Le marché durable du Chant d’Oiseau a été mis en place avec horaires étendus en soirée.

7. Commune Zéro pesticides  (Caroline Lhoir en tant qu’échevine de l’environnement)

Grâce à l’achat d’une balayeuse-désherbeuse  et une machine à vapeur d’eau chaude, ainsi qu’à la collaboration entre services propreté et espaces verts, les 200km de voiries qui étaient pulvérisés 2 à 3 fois par an ne le sont plus… Aujourd’hui, la commune est « zéro pesticides ». Les balayeurs de rue et jardiniers sont équipés avec des rasettes (pour arrachage manuel/mécanique).

8. Alimentation durable des repas scolaires pour les enfants de nos écoles communales (Caroline Lhoir en tant qu’échevine du développement durable)
9. Critères plus poussés pour les marchés publics (Pascal Lefèvre en tant qu’échevin du logement)