02/218.09.02
Sélectionner une page

Décembre 2015 – Bilan mi-mandat communal

19 élus Ecolo-Groen ont une fonction exécutive dans les Collèges communaux ou les sociétés de logement de 7 communes bruxelloises

groupeBEPS

Les échevins, présidents de CPAS, de société de logement et bourgmestre ECOLO bruxellois – Crédit: Marc Duchâteau.

Seize échevins :

Adelheid Byttebier (Schaerbeek), Anne Depuydt (Watermael-Boistfort), Mariam El Hamidine (Forest), Jean-Claude Englebert (Forest), Annalisa Gadeleta (Molenbeek), Christine Gallez (Jette), Marie-Rose Geuten (Etterbeek), Rik Jellema (Etterbeek), Pascal Lefèvre (Woluwe-Saint-Pierre), Caroline Lhoir (Woluwe-Saint-Pierre), Karim Majoros (Molenbeek), Tristan Roberti (Watermael-Boistfort), Benoit Thielemans (Watermael-Boistfort), Sarah Turine (Molenbeek),  Vincent Vanhalewyn (Schaerbeek) et Bernard Van Nuffel (Jette).

Deux présidents du CPAS :

Dominique Decoux (Schaerbeek) et Stéphane Roberti (Forest).

Un vice-président de société de logement :

Guy Bertholomé (Forest)

Un bourgmestre :

Olivier Deleuze (Watermael- Boistfort).

 

Qu’avons-nous fait? Que faisons-nous?

Ecolo et Groen changent nos communes au quotidien. Par leurs actions, nos élu-es rendent  Bruxelles plus vivable, plus durable et plus solidaire. Leurs nombreuses réalisations peuvent être regroupées en quatre thèmes :

1. Des initiatives qui rapprochent

initiatives

Ecolo et Groen développent ou soutiennent de nombreuses initiatives qui rapprochent les habitants comme des potagers collectifs, give-kots, donneries, repair-cafés, compost commun… En tout, ce sont plus de 220 initiatives qui ont été prises auxquelles près de 5000 ménages ont participé.

2. Plus de logements, plus d’écoles, moins de factures énergétiques et écologiques

habiterBR

Ecolo et Groen investissent dans l’avenir en construisant ou rénovant plus de 1600 logements publics. Nous aidons également les familles à mieux habiter comme à Forest où 2000 ménages ont vu leur facture diminuer et leur confort augmenter grâce à des conseils énergie ou contre l’insalubrité.
A Molenbeek et Schaerbeek, 800 ketjes supplémentaires trouveront un banc dans l’enseignement néerlandophone.
Ce que nous construisons est économe en énergie. Grâce à l’énergie solaire, Molenbeek économise 12.000 EUR par an et émet 42 tonnes de CO2 en moins. Grâce à des nouvelles chaudières et une meilleure utilisation du chauffage, Watermael-Boisfort a même réduit sa facture d’énergie d’un tiers. De l’argent  qui peut être investi dans de meilleurs services, plus de profs et plus d’aides sociales.

 

3. Des communes à taille humaine

Mobiliteit

Ecolo et Groen veulent des communes à taille humaine. Les zones 30 sont généralisées à Jette, les rues cyclables y fleurissent. Les voitures se partagent dans tous les quartiers. On réaménage avec plus de verts, plus de bancs, des trottoirs et des pistes cyclables de qualité. A pied ou à vélo, se déplacer dans sa commune devient agréable, même quand on est à mobilité réduite.

4. Des communes pour et avec toutes et tous

citoyensBR

Ecolo et Groen construisent un meilleur cadre de vie, concrètement et avec les habitants comme dans le bassin versant de Forest. A Schaerbeek, le budget doit être partagé équitablement entre femmes et hommes grâce à un test genré annuel. Nous aidons également 300 nouveaux arrivants à trouver leur chemin à Bruxelles et en Belgique grâce à des ateliers citoyens.

Ecolo et Groen, ça vous change une commune !

Zoom sur 19 projets concrets

(Vous pouvez cliquer sur le nom de nos élu.e.s et des communes pour avoir les coordonnées et les bilans par commune!)

A Etterbeek

givekot BRMarie-Rose GEUTEN: Le Plan propreté 2015-2018 est un processus largement participatif et transversal. Il vise à proposer et à mettre en place des solutions préventives (ambassadeurs « propreté »), réactives et répressives pour les principales sources de malpropreté. Commune pilote depuis trois ans pour la collecte des déchets organiques, Etterbeek connaît un large taux de participation. Différentes actions en terme de diminution des déchets sont proposés comme la donnerie virtuelle et les givebox.

Logements1 BRRik JELLEMA: Différentes mesures sont prises pour diminuer la consommation de l’énergie dans les bâtiments communaux comme l’isolation, la pose de panneaux photovoltaïques ou dès la construction, comme dans le cadre du contrat de quartier durable grâce auquel une trentaine de nouveaux logements basse énergie seront construits.

A Forest

SMaisonRepos (copie)Stéphane ROBERTI: Les différentes générations sont concernées par les projets verts et sont considérées comme des citoyens actifs à part entière. Pour les aînés, le nouveau lieu d’accueil « Les Cantous – Val des Roses » donne la possibilité de rester citoyen et conserver un maximum d’autonomie même dans des situations de grande dépendance.

Convivialité (copie)Mariam EL HAMIDINE: Le Conseil Consultatif de la Jeunesse se base sur la pratique – organisation d’un festival – pour faire progresser la conscience qu’ont les jeunes de leurs capacités d’action et d’influence sur l’espace public et les politiques. Un espace jeunesse rassemblant cinq partenaires a été inauguré le 14 octobre 2015.

 

Corridor (copie)Jean-Claude ENGLEBERT: Plusieurs initiatives ont été prises pour offrir des moyens de déplacement sécurisés, rapides, conviviaux et accessibles à tous les usagers: quatre nouvelles stations Cambio, une nouvelle piste cyclable avenue Albert, un itinéraire cyclable traversant Forest, plus de places pour les piétons dans de nombreuses rues, lutte contre le stationnement sauvage, ralentisseurs sur plusieurs axes et un Plan Directeur Bus de la STIB qui reliera mieux les Forestois  entre eux et avec le centre-ville.

Logement5 (copie)Guy BERTHOLOME: La société de logements sociaux Foyer du Sud s’est lancée dans plusieurs chantiers indispensables: la rénovation de 4 logements pour Personnes à Mobilité Réduite, la mise en conformité de tous les ascenseurs, le passage systématique au chauffage central et le remplacement des chauffe-eaux au gaz. Mais surtout, la rénovation des «blocs jaunes» du Bempt et de 11 maisons de l’avenue Kersbeek  va commencer en privilégiant une rénovation à haute performance énergétique.

A Jette

photovoltaique (copie)Bernard VAN NUFFEL: L’installation de 568 panneaux photovoltaïques sur cinq bâtiments communaux a été réalisée en 6 mois avec succès. Ils produiront 132.000 kWh par an d’électricité renouvelable. La coopérative citoyenne de financement Energiris, a cofinancé le projet. Les Jettois ont la possibilité d’achat groupé d’installations photovoltaïques.

 

 

Logements (copie)Christine GALLEZ: Le projet Magritte, c’est 24 logements avec une grande mixité d’habitants. Outre les locataires de logements communaux, il contient aussi :  deux habitats kangourou, deux kots étudiants (chargés « animation immeuble »), deux logements seniors (avec CPAS), deux logements pour sans-abris (avec CPAS-AIS) et quatre logements pour opérateurs de logements supervisés.

A Molenbeek

060_Gelijkheid (copie)Sarah TURINE: Six-cent jeunes ont voté pour élire leurs représentants au Conseil des Jeunes. Le Conseil des jeunes émet des avis à destination du Collège des Bourgmestre et Echevins sur des problématiques qui concernent les jeunes, directement ou indirectement comme l’âge des sanctions administratives communales, et proposent des actions concrètes aux jeunes de la commune. Ils ont organisé 2 assemblées générales où ils ont consulté des centaines d’autres jeunes de la commune

Potager (copie)Annalisa GADALETA: Deux collaborations entre la commune et l’asbl Atelier Groot Eiland sont à souligner : le projet de récupération de bois  « Boomerang » et le potager  Bellevue-Petite Senne. Ces deux projets répondent à un défi environnemental (réutilisation des déchets ou utilisation d’une friche pour de l’agriculture urbaine bio), économique (production de meubles design ou de légumes)  et social (projet d’insertion socioprofessionnelle).

logement3 (copie)Karim MAJOROS: Porte de Ninove, le premier Community Land Trust d’Europe continentale a vu le jour. Des ménages précarisés, dans les conditions du logement social, sont devenus propriétaires de 9 grandes habitations basse énergie. L’astuce ? Le sol reste la propriété du collectif, ce qui compresse les coûts. Un bulle sans spéculation face au canal. Une innovation qui allie solidarité et participation, impulsée par le CLTB avec les écologistes aux niveaux régional  et communal.

A Schaerbeek

thermostatBRVincent VANHALEWYN: Schaerbeek veut consommer moins et mieux. Pour multiplier les politiques moins énergivores et chiffrer et évaluer leur impact, la commune a lancé son Plan Climat. Il se traduit concrètement par de l’électricité 100% verte, la diminution du nombre de véhicules communaux, la construction d’écoles plus performantes au niveau énergétique, le placement de panneaux photovoltaïques… Le Plan s’articule autours de 4 axes : mieux consommer, mieux acheter, mieux produire, mieux piloter. Une initiative qui s’inscrit dans la  droite ligne de la COP 21 de Paris.

genres (copie)Adelheid BYTTEBIER: Dans un autre domaine mais aussi transversal que les économies d’énergie, il y a le gender mainstreaming qui est une stratégie qui intègre la dimension de genre dans les politiques publiques. 8 services communaux ont déjà été accompagnés par une firme externe pour accentuer les bonnes pratiques dans leur travail quotidien et pour rédiger un plan d’actions.

AteliersCitoyens (copie)Dominique DECOUX: Les ateliers citoyens, initiés par le CPAS de Schaerbeek, offrent aux personnes arrivées en Belgique récemment et émergeant depuis peu au CPAS un programme d’Ateliers Citoyens. Ces ateliers de 80h visent à donner des clés de compréhension de la vie en Belgique et du fonctionnement du CPAS. Lancés en 2008, plus de trois cents personnes originaires de plus de vingt pays différents y ont participé. Plus de 75% des personnes ont suivi une formation ou ont été embauchés en art.60 après les ateliers citoyens.

A Watermael-Boistfort

repairCafé (copie)Tristan ROBERTI: Dans le cadre de l’agenda 21, la majorité a fait le choix de développer prioritairement les actions placées sous la thématique « plus de liens moins de biens » : repair café, donnerie, give kots, poulaillers collectifs, … le fil conducteur est chaque fois l’action collective pour la réduction des déchets.

Logement2 (copie)Benoit THIELEMANS: Un plan logement a été élaboré pour répondre à la demande de logements publics tout en préservant les qualités paysagères de la commune. Ce plan est le résultat d’un travail participatif avec les habitants pour que les projets soient bien intégrés dans leur quartier.

 

PersonnesAgées (copie)Olivier DELEUZE: Les outils de communication communaux ont été revus. Le journal communal a été dépoussiéré, sa fréquence de parution augmentée et son contenu a évolué vers un véritable journal d’information locale. Fini les photos du Bourgmestre à toutes les pages ; même l’édito signé du Bourgmestre a disparu. Afin d’améliorer encore l’information du citoyen, une newsletter a été créée.

 

cartable (copie)Anne DEPUYDT: Grâce au travail entrepris au restaurant scolaire de la commune sur l’alimentation durable, les écoliers bénéficient de repas de meilleure qualité, le gaspillage alimentaire est limité et les déchets sont réduits.

 

A Woluwe-Saint-Pierre

compost (copie)Caroline LHOIR: Un plan d’actions concrètes a été mis en œuvre en matière de politique de gestion durable des déchets, qui se traduit à ce jour par la mise sur pied d’une boutique associative dédiée à la récup’ avec vente de créations et animations d’ateliers « do it yourself », une première Give-Box dans une maison de quartier, un coin récup’ dans l’hôtel communal, et un soutien accru aux 2 nouvelles donneries de quartier et aux 5 composts collectifs.

Logement6 (copie)Pascal LEFEVRE: Pour la première fois, la commune a décidé de contribuer sur fonds propres à la rénovation des logements sociaux. 30 logements rénovés, en outre selon des normes écologiques, ont ainsi pu être remis sur le marché locatif. Quant au parc immobilier de l’agence immobilière sociale woluwéenne, il est passé de 151 à 235 logements, ce qui devrait permettre d’atteindre l’objectif fixé de 350 logements en 2018, la plus forte progression en Région bruxelloise.

Les illustrations sont de Willem Pirquin.